Hors-Série Hôtellerie

Hors-Série Hôtellerie

Le Baromètre de l’investissement hôtelier

L’hôtellerie dans l’œil du cyclone

Désertée, touchée en plein cœur, meurtrie : l’hôtellerie paye décidément  un  lourd  tribut  à  la  triple  crise  sanitaire,  économique  et  sociale  mondiale.  Du luxe qui n’a jamais réouvert ses portes depuis le  premier  confinement  à  l’hôtellerie  d’affaires  en  passant  par  les  boutiques-hôtels  :  quasiment  tous  ses  segments  de  marché,  avec  des  infortunes  diverses,  sont  en  souffrance.  Avec le bureau, l’hôtellerie est en outre l’actif qui suscite le plus  d’incertitudes  et  d’inquiétudes  dans  un  avenir  proche  de la part des professionnels de l’immobilier comme en témoigne le 5e Panorama de l’immobilier et de la ville coproduit par EY, la Fondation Palladio et Business Immo.  Et  pourtant... En  dépit  de  ce  tableau  décidément  bien  noir,  l’hospitality  pourrait  renaître  plus  vite  qu’il  n’y  paraît  de  ses  cendres.  À  plusieurs conditions... Tout d’abord que  le  produit  poursuive  sa  mue  déjà    entamée    depuis    plusieurs    années  comme  l’a  illustré  la  foisonnante   exposition   consacrée   à   ce  sujet  passionnant  au  Pavillon  de  l’Arsenal  il  y  a  tout  juste  un  an.  Hier conçus comme des lieux pour dormir,  les  hôtels  sont  aujourd’hui  de plus en plus des lieux pour échanger, consommer des services,  se  divertir  et  même  travailler.  En  un  mot,  des  lieux  pour vivre. Mieux. Ils incarnent même, à l’échelle du quartier, des espaces de vie fonctionnant en écosystème avec ses habitants, ses visiteurs d’un jour ou de plusieurs, ses usagers et,  n’ayons  pas  peur  des  mots,  ses  citoyens.  En  dépit  de  la  conjoncture exceptionnellement maussade, l’hospitality demeure une nouvelle clé de lecture de la cité où ses fonctions se mélangent, s’hybrident, s’entrechoquent. Il faut avoir un peu d’audace et beaucoup de courage pour croire encore en ce produit fascinant.  Et  demain ?  L’hôtel  redeviendra-t-il  cet  objet  désirable,  ce  lieu d’évasion, ce carrefour urbain où les vies et les envies se croisent ? Il faut y croire fermement comme il faut croire que nos  bureaux  redeviendront  bientôt  autant  de  flagships  de  nos entreprises en même temps qu’une partie de leur raison d’être.  Il  faut  y  croire  passionnément  comme  il  faut  croire  que nos logements retrouveront, un jour, leur fonction ini-tiale  d’antre  privé  familial.  Il  faut  y  croire  démesurément  comme il faut croire que les commerces renoueront avec leur fonction  d’échanges  à  tous  les  niveaux.  Il  est  temps  que  les  actifs immobiliers renouent enfin avec leur usage fondamental. En attendant d’en accueillir de nouveaux et de multiples...

Plus d’informations

Rendez-vous le vendredi 29 janvier 2021 de 9h00 à 10h00 pour la conférence Les Matins de Business Immo : Baromètre de l’investissement hôtelier - Comment l’hôtellerie pourra-t-elle rebondir ?

Lien d’inscription ici 

Sandra Roumi, présidente

Thématique: